Poisson d'avril - Fin

Essai papier Parchemin de Strathmore / Résultat

Dessin terminé.  Bon, ce n'est pas le chef d'oeuvre de l'année, mais ce n'était pas le but non plus.  C'était juste pour le plaisir, un petit clin d'oeil pour le thème du mois du forum Crayons de couleur.  

Le dessin terminé, j'ai poursivit mes tests avec les autres marques de crayons.  Pour ce dessin, les prismacolors ont été utilisés pour le vert, et les Pablo pour le rose.

 

Comme mentionné dans l'article précédent, le papier Parchemin de Strathmore est un papier lisse, assez mince (89 gsm), sans acide.  Le format est de 8.5x11 pouces.  Il est en tablette de 50 feuilles de 5 couleurs différentes avec un léger motif.  J'ai choisi un papier de couleur beige.

 

Tous les essais ont été réalisés selon ma technique habituelle, soit première couche sans pression, deuxième couche avec pression moyenne et toutes les autres couches avec une bonne pression pour opérer le mélange des couleurs.

 

Prismacolor Premier - Pablo - Coloursoft - Polychromos

Pour les 4 marques de crayons, les difficultés ont été les mêmes.

  • 5 couches ont pu être apposées, sauf Prismacolor: 4 couches.  Dans tous les cas, ça a commencé à être problématique à l'avant-dernière couche: la couleurs n'accrochait plus ou très peu à certains endroits.  La saturation était plus rapide à certains endroits qu'à d'autres. Le phénomène est cependant beaucoup plus apparent avec les Prismacolor.
  • Le mélange des couleur, fut par conséquent assez difficile.
  • La compression des grains du papier ne peut se faire complètement.  L'utilisation du blender n'est pas vraiment possible, puisqu'on rajoute un couche de cire et comme le papier est saturé c'est plutôt problématique.  Il vaut mieux utiliser un sharper.

Prismacolor: les parties les plus pâles, sont celles qui ont saturée beaucoup plus rapidement.  Donc impossible de mélanger les couleurs de façon uniforme.

Pablo: Là aussi saturation inégale, mais c'est moins apparent puisqu'il a été possible de mettre plus de couche qu'avec les Prismacolor.

Coloursoft:  Toujours le même problème saturation inégale.

Polychromos:  Problème de saturation inégale toujours présent.

Conclusions

Les problèmes de saturation inégale proviennent de la texture du papier.  Pour faire les tests avec les Coloursoft et les Polychromos, j'ai pris une nouvelle feuille et j'ai pu rapidement constater que la difficulté était constante.

 

En fait je me suis rendue compte que je que j'avais pris pour des motifs, sont en fait des textures différentes.  Ce papier a certaines parties qui sont beaucoup plus lisses.  Pas étonnant donc de constater une saturation inégale.   Cela occasionne également l'impossibilité d'avoir des mélanges de couleurs uniformes. 

 

Ce que je trouve un peu bizarre, c'est que ce phénomène est beaucoup plus apparent avec les Prismacolor qu'avec les autres marques de crayons.  Je crois que c'est sans doute dû au fait que ces crayons sont très gras.  Mais ce n'est qu'une hypothèse...  Pour les autres marques, je sentais bien la différence de texture lors de l'application des couleurs, mais au final c'est moins apparent qu'avec les Prismacolor.

 

Autre problématique: ce papier est mince, ce qui fait qu'au final il gondole à cause de la pression exercée. 

 

Finalement, ce fut ma première expérience avec ce papier et ce sera aussi la dernière!  Trop mince, texture inégale qui font que c'est impossible de faire du dessin hyperréaliste et même réaliste.  

 

Je devrai trouver d'autres utilisation pour ce papier.

Écrire commentaire

Commentaires : 0