Utiliser un panneau de bois au lieu d'un encadrement traditionnel

Il y a quelques semaines j'ai découvert, grace à une artiste aux crayons de couleur, qu'il pouvait être possible de présenter ses dessin autrement qu'avec un encadrement traditionnel sous verre.  Wow!

 

Enfin, une alternative aux encadrements qui coûtent une fortune, si on les fait faire chez un encadreur, ou encore qui demande pas mal de travail si on le fait soi-même.  Dans le dernier cas, il y a toujours l'achat du cadre, du plexiglas, des passes-partouts... Bref, ce n'est quand même pas gratuit si on s'improvise encadreur.

 

Alors quand j'ai vu ce panneau, je me suis immédiatement rendue dans notre atelier d'ébénisterie et je me suis mise au travail.  J'ai ensuite décidé d'en faire profiter ceux qui me suivent sur ce blog, car je pense que ça peut être utile pour certains.

 

Pour faire cet essai, j'ai utilisé un dessin auquel je ne tenais pas beaucoup.  Comme ça, si je ratais le tout ou encore si je n'aimais pas le résultat, je n'aurais pas trop de peine de perdre ce dessin.

 

Voici donc les étapes de réalisation de ce panneau.

 

 

 

Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir

 

Dans un premier temps, j'ai utilisé un panneau de merisier russe de 3/8 de pouces d'épais, que j'ai coupé de la grandeur du dessin.

Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir

 

Ensuite, il faut des baguettes pour faire le cadrage du panneau. Les baguettes ont 3/4 x 3/4 de pouces. À couper selon la longueur dont on a besoin.

 

Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir

 

Collage des premières baguettes.

Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir

 

Collage des dernières baguettes. 

Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir

Ci-haut, on voit le dessus et le dessous du panneau.  À cette étape, il s'agit d'un résultat presque final. Il ne faut pas oublier de sabler afin que tout le bois soit bien lisse et doux.

 

À ce moment, il est possible de peindre les côtés du panneau d'une couleur qui sera en harmonie avec le dessin.  Mais cela peut être fait aussi, plus tard, après que le dessin ait été collé.  Mais attention à ce que la peinture ne déborde pas sur le dessin!

 

Ensuite, il s'agit de coller le dessin sur le panneau.  Pour ce faire, il faut être bien installé et avoir tout son matériel à porté de main: colle, linges humides pour essuyer les surplus de colle. 

 

Prenez soin, également, d'avoir soit un linge doux pour lisser le dessin lors du collage.  Il vaut mieux que le dessin ait été préalablement vaporisé avec un vernis, pour éviter les accidents lors du collage.  Le lissage est important: il faut oter toutes les bulles d'air qui se forment entre le papier et le panneau de bois. 

 

Pendant le lissage, de la colle va s'échaper par les côté, d'où l'importance d'avoir un chiffon ou linge humide pour essuyer la colle qui déborde. 

 

Lorsque le dessin est bien lissé, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de bulles d'air, placer sur le dessin un papier et ensuite mettre de la pesanteur sur le panneau jusqu'à ce que ce soit parfaitement collé.  Cette étape est primordiale pour éviter la formation de bulles d'air, mais aussi pour éviter que le papier gondole.  Je suggère de laisser ainsi pendant au moins 24 heures. 

 

Par la suite, j'ai vernis et le dessin et les contours du panneau.  J'ai utilisé un vernis acylique, qu'on utilise pour la peinture acrylique.  Un vernis liquide et non un vernis aérosol, car le vernis liquide est plus résistant.  J'ai utilisé un vernis semi-lustré.  Mais un vernis mat ou lustré peut aussi faire l'affaire.  Cela dépend du rendu final que vous désirez obtenir. 

 

Assurez-vous d'appliquer suffisamment de couches de vernis pour que le dessin soit bien protéger.  N'oubliez pas que le vernis remplace le verre d'une oeuvre encadrée. 

 

Autre chose très importante: la compatibilité des vernis.  Je m'explique: il est très important que le vernis sur le dessin soit compatible avec le vernis qui servira a finaliser le panneau.  Vous pouvez donc mettre un vernis acrylique sur un autre acrylique, vous pouvez mettre un vernis à l'huile sur un vernis acrylique, mais il n'est pas possible de mettre un vernis acrylique sur un vernis à l'huile.  Quoiqu'il en soit, il vaut mieux faire des essais avant.

 

Ça donne ceci:

Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir

 

Je procède à l'installation d'un système d'accrochage.

 

 

Il ne reste plus qu'à accrocher le tout sur un mur!

Des matériaux de qualité

Avant de se lancer dans la fabrication de panneau, il faut d'abord se procurer du matériel de qualité afin d'assurer la pérennité de l’œuvre:

papier sans acide;

colle de qualité archivistique;

le panneau de merisier doit être de très bonne qualité et être exempt d'anfractuosités et de bosses.  Cela est encore plus vrai si l'on colle un papier vierge;

vernis de qualité archivistique.

 

Conclusion

Le résultat final est très intéressant.  On dirait une peinture exécutée sur une toile-galerie.  Cela peut être une très bonne alternative aux encadrements classiques des oeuvres sur papier. 

 

Cependant...  je suis toutefois mitigée...  Oui c'est beau, ça donne un beau look au dessin, mais il y a un petit quelque chose qui me fait hésiter.  Tout d'abord il faut être conscient qu'en choissisant cette façon de faire, que c'est irréversible.  Ensuite, hé bien, j'ai l'impresion qu'un dessin collé sur un panneau perd un peu de son charme d'un dessin réalisé sur papier...  Oui, bon, je sais que c'est assez particulier de ma part de penser ainsi, alors que je fais des dessins qui ressemblent plus à des peinture qu'à des dessins.  C'est difficile d'expliquer le feeling.  Pourtant je trouve ça beau sur panneau de bois.  Ça donne un aspect particulier.

 

Je pense que cela pourra faire pour certains types de dessins, mais certainement pas pour tous. 

 

Mais lorsque je déciderai d'utiliser un panneau de bois, la prochaine fois, je vais coller le papier sur le panneau AVANT de faire le dessin.  C'est beaucoup moins risqué pour le dessin. 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Annie (mardi, 01 octobre 2013 02:30)

    Effectivement c'est intéressant, le risque est de rater et là oups, quand on a mis trois jour à faire un beau dessin.....
    Pour mes dessins je met un passe-partout et un sous verre, c'est léger et le passe partout sert d'encadrement et on peut jouer sur les couleurs.

  • #2

    Manon (mardi, 01 octobre 2013 11:01)

    Bonjour Annie,

    Merci pour ton commentaire.

    Moi aussi j'utilise des encadrements sous verre. Je devrais plutôt dire sous plexiglass. C'est encore plus léger que le verre et beaucoup moins fragile.

    En ce qui concerne le panneau de bois, je conseille fortement de coller le papier avant de dessiner. Le panneau de bois peut être une bonne alternative à l'encadrement traditionnel. Pour exposition en galerie par exemple, car on sait bien que les encadrements sous verre sont difficile à vendre. De plus, faire des encadrements traditionnel ce peut être assez cher.

    Pour ce qui est de la légèreté, en prenant du pin pour réaliser le panneau de bois, c'est très léger.

    Mais c'est une question de goût. Certains n'aiment pas.

  • #3

    André (mardi, 31 décembre 2013 11:32)

    Ton sujet est très intéressant. Je pense qu'on peut faire la même chose avec du médium de 3 mm renforcé à l'arrière comme tu fais.