Essai sur toile - Fin

Début du test avec les gommes vertes. Contrairement aux autres marques, j’ai décidé d’utiliser le solvant à 3 reprises, soit : après la 1re couche de couleur, après la 3e et après la dernière couche. J’ai procédé de cette façon, car les résultats avec les autres marques n’ont pas été des plus satisfaisants.

 

Voici ce que ça donne :

 

Cliquer sur l'image pour agrandir
Cliquer sur l'image pour agrandir

Bon, les résultats sont légèrement mieux, mais on est encore loin du rendu que j’affectionne pour mes dessins. On voit encore les « grains » du support.

 

J’ai donc changé (encore !) de tactique. Pour les gommes rouges j’ai appliqué du solvant après chaque couche de couleur.  Après 3 couches, je me suis concentrée uniquement sur une seule gomme.  Il s'agit de la plus grosse.  C'est la seule qui a eu 7 couches.  

 

Ça donne ceci :

 

 

Cliquer sur l'image pour agrandir
Cliquer sur l'image pour agrandir

Le résultat est mieux qu'avec les autres essais que j'ai réalisés.  Cependant, rendue là on a plus souvent le pinceau dans les main que les crayons...  Je me demande donc à quoi ça sert de s'évertuer à dessiner plutôt qu'à peindre...   Personnellement c'est dessiner qui m'intéresse et qui m'attire.  Alors pas difficile de deviner que pour moi la toile n'est pas un support idéal.

 

Finalement les résultats obtenus avec les Prismacolor sont à peine différents des résultats que j'ai eus avec les autres marques de crayons.

 

J'ai aussi fait un essai sans solvant.  Encore une fois, les résultats ne sont guère différents.  J'ai utilisé le crayon blender à la fin, histoire d'essayer de faire disparaître plus de "grains".  Cela a fait peu de différence.

 

 

Cliquer sur l'image pour agrandir
Cliquer sur l'image pour agrandir

Conclusion générale

Pour toutes les marques de crayons:

  • Très difficile d'avoir des contours nets et précis, d'avoir de la précision, à cause de la texture de la toile.
  • Il est presque impossible de faire totalement disparaître les "grains" de  la toile. Pour y parvenir presque totalement, il faut utiliser le solvant après chaque couche de couleur.
  • L'utilisation du solvant exige une période de séchage avant de poursuivre le dessin.
  • Les crayons s'usent très rapidement à cause de la rugosité de la toile.  C'est encore plus vrai pour les crayons tendres.
  • Difficile de faire des mélanges de couleurs sans solvant.   Par le fait même il est tout aussi difficile de faire de beaux dégradés de couleur.

 

Finalement, la toile pour dessiner aux CC, ce n'est pas pour moi qui veux faire de l'hyperréalisme et qui ne veux pas que les "grains" du support soient apparents.  L'utilisation d'une toile ayant une texture plus fine aurait sans doute amélioré les résultats, mais je pense qu'il n'aurait pas été possible de complètement faire disparaître les "grains".

 

Par contre, ce peut être un support intéressant pour ceux qui aiment à jouer avec la texture du suppport.  Il y a sûrement des choses intéressantes à faire.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    claire dublé verger (dimanche, 25 août 2013 13:34)

    je t'admire de faire autant d'essais et je suis tes techniques attentivement; personnellement j'aime utiliser les supports pour faire ressortir la matière. je travaille maintenant avec faber et les postcat. je viens de terminer un album et je cherche maintenant à me perfectionner dans les techniques mixtes. je mettrai mon album en ligne quand il sera monté sur ordi. cela devrait être bientôt. bonne nuit.

  • #2

    Manon (dimanche, 25 août 2013 15:17)

    Merci Claire. J'ai bien hâte de voir ton album.

    Si tu aime les textures, probablement que tu aimerais travailler sur toile. Il te faudrait essayer.

    Pour ce qui est de mes nombreux essais et tests, j'ignore pourquoi j'en fait autant, alors qu'au final j'utilise toujours la même technique... Ce doit être ça d'être bizarre! lolllll