Geisha

Ça fait un bon bout de temps que je n'ai pas fait de dessin.  Ho! j'ai bien crayonné un peu, mais rien d'abouti, seulement quelques tests ici et là.

 

Me voici donc de retour avec mes crayons.  Qui plus est avec un sujet plutôt inhabituel pour moi.  Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que mes sujets préférés sont les natures mortes, plus précisément les objets.

 

Mais pour ce dessin c'est différent.  Je le fais pour ma soeur.  Elle est venue souper chez moi la fin de semaine dernière et lors de nos discussions, elle m'a fait remarquer (gentiment il va sans dire, mais le message était quand même clair LOL) qu'elle n'avait pas de dessin de moi.

 

Je lui ai alors proposé d'en choisir un, mais le dessin qu'elle préférait était déjà donné!  Il s'agit de la geisha réalisée en 2008.  Bon, c'était assez mal parti: difficile de "dédonner" ce dessin pour l'offrir à ma soeur...  Il fut donc convenu que je lui en dessinerais une.  Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour sa soeur!!!!  Au début elle voulait que je refasse la même, mais c'est hors de question que je refasse un dessin déjà fait.  C'est contre mes principes!!!  LOL  Elle aura sa geisha mais ce sera une autre.

 

Bon, c'était bien beau de faire une telle promesse, mais je n'ai pas de photos de geisha sous la main, n'étant jamais allée au Japon.  Donc conrtrarement à mon habitude il a fallu que je choisisse une photo d'un photographe et surtout obtenir son autorisation.

 

Après quelques recherches, j'ai fini par en choisir une que j'aimais beaucoup, qui m'inspirait et dont je suis certaine qu'elle plaira aussi à ma soeur, car je sais que ce qu'elle aime de l'autre geisha c'est aussi son attitude, son côté humble.  Après un message au photographe, j'ai obtenu, très rapidement je dois le dire, son autorisation d'utiliser sa photo.   Il s'agit de James Disley.   C'est un Anglais demeurant au Japon où il donne des cours d'anglais. 

 

Je me suis donc attelée à la tâche de faire un portrait, chose qui me stresse énormément.  Pas facile de dessiner un sujet vivant.  J'espère que je vais le réussir.  J'aimerais bien pouvoir l'offrir à ma soeur, elle y tient tellement!

 

Comme d'habitude, je commence par le fond.  Le fond est ce qu'il y a de plus ennuyant à faire: c'est long et monotone.  On retire peu de plaisir à faire un fond.

 

On me demande souvent pourquoi je commence par là puisque c'est si peu agréable.  Hé bien, c'est justement pour ça que je commence par le fond.

 

Lorsqu'on décide de faire un dessin, c'est le sujet principal qui nous intéresse, qui nous allume.  C'est ça qu'on veut dessiner, ça qu'on a hâte de voir prendre forme.  Si je fais mon sujet principal en premier, il y a un très fort risque,  lorsque viendra le temps de faire le fond à la fin de mon dessin, que mon intérêt soit au minimum, même quasiment inexistant.  Dans ce cas que se passera-t-il?  Il y a de bonnes chances que je m'applique beaucoup moins, ayant hâte de finir le dessin.  Le résultat donnera un fond bâclé, qui ne sera pas à la hauteur du reste du dessin et au bout du compte on a l'impression que le dissin est raté sans trop savoir pourquoi. 

 

Hors, le fond est tout aussi important que le reste, il fait parti intégrante du dessin.  Le fond aide à mettre en valeur le sujet principal.  Un fond fait à la hâte gâchera inévitablement l'ensemble. 

 

Je ne dis pas que c'est là la meilleure façon de faire, mais pour moi c'est comme ça: à chaque fois que j'ai fais le fond en dernier je n'étais pas satisfaite du résultat final. 

 

Alors, pour éviter d'aller plus vite que mes crayons, je commence par le fond, par ce qui m'ennuie le plus, en sachant qu'après ce sera que du plaisir...  Enfin ça devrait  ;)

 

Papier: Bristol Smooth de Strathmore

Crayons: Prismacolor Premier

 

Pour ce dessin, le fond est noir.  Donc première couche en noir:

Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir

Habituellement quand je fais un fond noir, j'alterne le noir et le bleu indigo.  Mais pour ce dessin je veux un fond plus "chaud".  J'utilise donc le crayon Raisin noir (PC 996):

Cliquer sur la photo pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir

Je vais ainsi alterner les couches avec noir et raison noir, en m'assurant de terminer avec le noir.

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Jocelyne Brière Morin (mardi, 25 mars 2014 12:44)

    J'ai hâte de voir la suite !

  • #2

    Hélène Leclerc (mardi, 25 mars 2014 14:57)

    Moi aussi j'attends avec impatience de voir la suite

  • #3

    Hélène Leclerc (jeudi, 27 mars 2014 08:22)

    Bonjour Manon.
    Merci pour la newsletter. L'adresse incluse dans le message n'a pas fonctionnée pour moi.


    Après quelques mois sans dessiner, voici un article concernant mon nouveau dessin en cours: http://manonleclerc.jimdo.com/2014/03/24/geisha/
    il y a peut être une erreur mais on me dit que la page n'est pas disponible alors...
    Hélène

  • #4

    jean-yves (jeudi, 03 avril 2014 11:56)

    Bonjour Manon,
    moi aussi je commence toujours par tout ce qui n'est pas le sujet principal. J'ai remarqué que les autres font l'inverse. Comme ça, si c'est loupé, ils recommencent dès le début. Moi, si c'est loupé, ça sera à la fin et tant pis. Je fais comme ça sans trop réfléchir mais je crois que c'est par crainte de ne pas réussir, justement. J'utilise tout ce qui est autour du sujet principal pour m'entraîner, cerner le sujet et ainsi être prêt à le traiter quand ça sera son tour. Apparemment nous sommes deux au monde à faire ainsi.

  • #5

    Manon (jeudi, 03 avril 2014 19:11)

    Bonsoir Jean-Yves,

    Nous sommes effectivement peu nombreux à commencer par le fond. La très grande majorité des adeptes du crayon de couleur commence par le sujet principal.

    Chacun sa façon de faire, même si j'ai de la difficulté à comprendre! ;)

  • #6

    Hélène Leclerc (jeudi, 10 avril 2014 09:48)

    J'ai cherché une adresse pour joindre James Disley Mais je n'ai pas trouvé.
    Comment avez-vous fait s'il vous plait