Limonade

Hé oui déjà un autre dessin !  Je suis en feu !!!  (rires).  

 

Je n'avais pas fini "Tomates et basilic" que j'avais l'idée de ce dessin.  Enfin presque..  Je savais que j'irais piger dans mes vieilles photos d'agrumes que j'ai prises il y a quelques années.  

 

Encore une fois, ce n'est sans doute pas le sujet du siècle, mais ça n'a pas d'importance.

 

Je sais qu'il me faut continuer à dessiner pour moi uniquement. Je n'ai pas le style qui plaît, c'est comme ça. Il y a longtemps que j'ai pu constater que ce que je fais n'est pas "vendant" (et je ne parle pas ici de vente en argent), et j'accepte ce fait.

 

J'en ai pour preuve ma participation à 4 concours dernièrement.  Il y en a un que je considère important, et je n'ai pas été sélectionnée dès la première étape...  Disons que même si j'ai été déçue, je n'ai pas été vraiment surprise. 

 

Idem pour les 2 autres concours. D'autant plus que c'était ouvert à tous les médiums, je crois bien que les crayons de couleur avaient peu de chance.  Il en reste un, dont je suis absolument certaine que je n'ai aucune change, car le calibre y est très élevé.

 

Enfin bref, tout ça pour dire, que je dois apprendre à ne plus m'en faire avec mes sujets que je dessine: l'important c'est qu'ils me plaisent.  Si les autres ne les aiment pas, bien tant pis!

 

 

Pour en revenir à nos moutons, ou plutôt au présent dessin, j'ai donc choisi de faire un gros plan d'une tranche d'orange, d'une tranche de lime et d'une tranche de citron.   

Cliquer sur la photo pour agrandir

J'ai commencé par l'orange.  Pour faire la chaire, j'ai choisi les couleurs suivantes de Prismacolor : PC118 (Orange cadmiun), PC1011 (Jaune déco), PC 1003 (Orange d'Espagne), PC1034 (Verge d'or) et PC916 (Jaune canari). Dans la majorité des cas, c'est assez risqué de prendre ces couleurs pour les mélanger, car c'est extrêmement difficile d'obtenir une couleur uniforme puisqu'il s'agit de couleurs transparentes (excepté pour le PC118). C'est généralement désagréable de ne pas obtenir un beau mélange uniforme, sauf s'il s'agit de la chaire d'une orange !  

 

 

En effet, la chaire n'est pas d'une seule couleur.  Donc ce qui est un défaut dans bien des cas, devient une qualité dans ce cas-ci.

 

J'ai débuté avec l'orange cadmiun (PC118), pour donner au mélange la valeur foncée de la couleur orange.  Cette même couleur a été utilisée une seconde fois à l'avant-dernière couche et a été appliquée en glacis (c'est à dire une application sans pression). L'application en glacis permet de conserver en partie la transparence mentionnée plus haut.

Cliquer sur la photo pour agrandir

 

Ci-dessus on peut voir la différence entre l'application en glacis, à gauche, et l'application avec pression, à droite.  

 

La dernière couche étant apposée avec pression, le mélange s'avère différent selon que la couche précédent ait été donnée en glacis ou non :

Cliquer sur la photo pour agrandir

 

Ci-haut, quand la dernière couche a été apposée, on peut voir nettement la différence du mélange final lorsqu'à l'avant-dernière couche il y a eu application en glacis, à gauche, et application normale avec pression, à droite. Non seulement la transparence n'est pas la même, mais la valeur est aussi différente.  À gauche, la couleur de la couche précédente étant plus foncée que les autres, elle devient prédominante. 

 

Au final, ça donne une belle couleur orangée : 

Cliquer sur la photo pour agrandir

 

 Ensuite, je me suis attaquée à la partie interne de l'écorce (ça doit bien avoir un nom, mais je ne le connais pas).  Ici aussi l'utilisation de différents jaunes ont permis d'avoir de la transparence.  Malheureusement ce n'est pas très visible sur la photo.

 

Voici où j'en suis rendue :

Cliquer sur la photo pour agrandir

 

Il reste encore beaucoup de détails à finir, mais ça avance bien. 

 

À suivre...

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Hakem (lundi, 22 août 2016 01:20)

    Belle initiative que je trouve très réussie ! Bravo

  • #2

    Manon (lundi, 22 août 2016 05:27)

    Merci Hakem.

  • #3

    AureaIgnis (lundi, 22 août 2016 15:24)

    C'est géniale. Comment faites-vous vos glacis ?

  • #4

    Manon (lundi, 22 août 2016 18:20)

    Merci Aurealgnis,

    En réalité un vrai glacis s'applique à la toute fin du dessin et doit être appliqué sur la dernière couche en transparence, afin de donner de la profondeur à la couleur.

    Au crayons de couleur, il s'agit alors d'apposer une dernière couche sans appuyer, ce qui donnera l'effet de transparence. La couleur du dessous sera encore visible. C'est toutefois une technique assez difficile à bien réaliser, car généralement la couche de glacis doit être apposée de façon uniforme ce qui n'est pas toujours facile à faire lorsque le papier est saturé.

    Il est aussi possible de faire un dessin en utilisant uniquement le glacis. Chaque couleur est appliquée en couche légère et de façon uniforme. Il faut alors une très grande quantité de couches pour saturer le papier.