Banc d'essai: papier TerraSkin

C'est en cherchant différents papiers pour monter un cours sur les techniques du crayon de couleur que j'ai découvert ce "papier". 

 

C’est par hasard que j’ai découvert le TerraSkin. Alors que je procédais à l’achat de matériel artistique via Internet, comme à mon habitude, j’ai fouiné un peu dans la section des supports et papiers. C’est là que j’ai vu le « papier » TerraSkin. Un papier qui n'est pas un papier...  Je fut suffisamment intriguée pour l'acheter. Je me suis donc procurer une tablette 9 x 12 pouces et une grande feuille de 20 x 28 pouces.

 

Description du produit:

  

Parfois appelé papier de roche, ce papier n'est pas vraiment un, car il ne contient aucune fibre végétale. Il est fait à partir de pierre et se veut une alternative écologique au papier à base fibres végétale ou fait de matières plastiques. 

 

Les spécifications du fabriquant:

  • Fabriqué avec une combinaison de poudre minérale (> 75%)  et une faible quantité de résine non toxique (<25%) pour créer un papier écologique.  
  • La production du TerraSkin ne nécessite ni eau, ni agent de blanchiment, ni acide.
  • Il est biodégradable lorsqu'il est exposé à une forte chaleur, aux rayons UV et à l'humidité pendant 6 à 9 mois. Il n'y a toutefois aucun risque lorsqu'il est conservé à l'intérieur.
  • Il est recyclable avec les plastiques # 2.
  • Il absorbe moins d'encre que que le papier ordinaire. Les images restent plus nettes et propres puisque l'encre ne macule pas le papier.
  • Il est résistant aux moisissures, à l'eau et aux déchirures.

Les formats:

 

Le TerraSkin est offert en tablette de 25 feuilles de 9 x 12 pouces et en feuilles individuelles de 20 x 28 et 28 x 40 pouces. Il est disponible en 3 épaisseurs: 8, 12 et 16 points (12 points = 0,3 mm et 16 points = 0,4 mm). La tablette est disponible en 8 point ce qui équivaut à 150 lbs. Pour ce qui est des 2 grandes feuilles individuelles, les informations que j'ai trouvées sont plutôt contradictoires: dans certains cas les 2 grandes feuilles n'ont pas de points mais sont identifiées comme ayant un poids de 340 lbs ou 348 lbs; dans d'autres cas elles sont disponibles en 12 et 16 points; et dans certains autres il n'y a ni point ni poids.

 

Les prix:

 

Les prix sont assez semblables.

  • Pour la tablette : entre 15.99$ et 16.99$ (CND).  

Il y a beaucoup de variation pour les grands formats.

  • Pour la feuille de 20 x 28 pcs: 5.89$ (aucune mention du poids ni du point), 6.99$ (340 lbs ou 348 lbs).
  • Pour la feuille de 28 x 40 pcs: 6.69$ (aucune mention du poids ni point), entre 9.99$ et 10.79 (340 ou 348 lbs), entre 8.99$ et 9.80$ pour la feuille de 16 pt et 7.50$ pour la feuille de 12 pt.

Où s'en procurer en ligne:

 

Ici au Canada, une recherche rapide, m'a permis de constater qu'il était disponible dans la plupart des magasins de matériel artistique: DeSerres, Currys, Above Ground, Opus.

 

Aux États-Unis, curieusement, il n'est pas disponible sur le site Jerry's Artarama, alors que sur le site de Blick n'offre que le format de 20 x 28 pcs, 16 pt et uniquement en paquet de 10.

 

En France, il n'est pas offert sur le site du Géant des Beaux-Arts.  

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * 

 

Voici à quoi ressemble la tablette que j'ai achetée, avec le feuillet qu'il y avait à l'intérieur:

                                                                            Cliquez sur une photo pour l'agrandir

Le banc d'essai

 

Quand j'ai reçu ce papier, j'ai immédiatement été conquise par la texture lisse et douce, semblable au drafting film. J'ai alors pensé que le TerraSkin le remplacerait avantageusement, puisqu'il était plus épais.

 

Méthodologie:

 

Avant de dessiner sur le TerraSkin, étant d'une nature... disons curieuse, j'ai fais quelques tests en fonction de certaines spécifications du fabriquant.

 

Résistant à l'eau.  Vrai!  La preuve sur les photos ci-dessous: à gauche le papier 150 lbs et à droite le 340 lbs. L'eau n'a pas été absorbée et le papier n'a subit aucun dommage.  Un coup de chiffon pour essuyer, et plus rien n'y paraît.

Cliquez sur une photo photo pour l'agrandir

 

 

Résistant à la déchirure.  Vrai... et faux!

 

Le 340 lbs ne se déchire pas, mais il y a déformation à l'endroit de la tentative (à gauche).  Par contre, pour un papier indéchirable, je n'ai eu aucune difficulté a déchirer le papier 150 lbs (à droite).  

 

Cliquez sur une photo photo pour l'agrandir

 

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * 

 

Après ces petites vérifications, je me suis lancée dans les vrais tests.

 

Dans un premier temps j'ai décidé de faire de petits essais avec différentes techniques, en utilisant les quelques marques de crayons que je possède. Afin d'avoir un élément de comparaison valable, j'ai fais les techniques sur le drafting film puisque c'est ce papier qui peut le plus se comparer au TerraSkin.

 

 

Ensuite j'ai fait les essais sur le papier 150 lbs (tablette) en premier et le 340 lbs (grande feuille) par la suite. J'ai débuté, bien sûr, avec mes crayons préférés, soit les Prisamcolor Premier et j'ai ensuite continué avec les Coloursoft de Derwent, les Polychromos de Faber Castell, les Pablo de Caran d'Ache et les Karmina de Cretacolor.

 

Les techniques sont les suivantes:

  • ma technique habituelle (2 premières couches sans pression, suivies de couches appliquées avec pression constante pour obtenir un mélange des pigments); 
  • technique d'application sans pression;
  • utilisation du solvant;
  • forte pression d'une seule couleur
  • gommage avec une gomme à effacer de vinyle et une gomme électrique.

 

Les résultats

 

Lorsque je fais ce genre de test, je m'attends à obtenir des résultats au moins équivalent, ou mieux qu'avec mon papier préféré ou un papier équivalent.  Dans ce cas-ci, j'espère avoir des résultats semblables au drafting film qui est une feuille de plastique mate et légèrement transparente sur laquelle il est possible de dessiner. En général, ce support est (ou était) surtout utilisé pour le dessin technique par les architectes et les ingénieurs.

 

Prismacolor

 

Dès le premier coup de crayons, la mine pointue a accrochée sur le papier et à fait une marque malgré que je n'y ai mit aucune pression. Ça commençait mal ! 

 

Ma technique habituelle sur le papier 150 lbs

J'ai réussi à appliquer 4 couches, ce qui rend les mélanges difficiles.  Comme d'habitude j'ai fait de petits cercles, mais en faisant bien attention de ne pas utiliser le pointu de la mine.  Malgré tout ils sont très visibles et le demeurent à la 2e, 3e et 4e couche, et ce malgré la pression à partir de la 3e couche. Totalement impossible de les faire disparaître ! 

 

Sur le papier 340 lbs

J'ai appliqué 5 couches, mais il aurait mieux valu que je m'en tienne à 4, car la 5e a été difficile à appliquer. Bien sûr, le papier étant de même facture, il s'est avéré aussi fragile que le 150 lbs. Pour les 2 papiers, même écrire une simple lettre avec un crayon de plomb marque le papier...

 

                 TerraSkin 150 lbs                                                               Drafting film                                                                            TerraSkin 340 lbs

Technique d'application sans pression sur le papier 150 lbs et 340 lbs

J'ai appliqué 10 couches, mais il aurait mieux valu m'en tenir à 9, car la cire commençait à s'accumuler en petits tas ici et là. Cette fois-ci j'ai fait des traits plutôt que des cercles. Encore une fois, la mine pointue est à proscrire, car elle marque le papier même si on n'appuie pas sur le crayon. Malgré une mine ronde, les coups de crayons restent apparents  Par contre le mélange des couleur est un peu mieux réussi à cause du nombre de couches plus élevées. 

                 TerraSkin 150 lbs                                                               Drafting film                                                                            TerraSkin 340 lbs

Forte pression avec une couleur sur le papier 150 lbs et 340 lbs

L'utilisation de la forte pression était surtout pour vérifier la couleur: sa luminosité et son intensité. Pour cet exercice j'ai pris soin, encore une fois, d'avoir une mine ronde. Les coups de crayons demeurent apparents, la cire s'accumule par endroit et le papier, bien sûr, est marqué. Quand à la couleur, elle est acceptable.

 

                            TerraSkin 150 lbs                                                               Drafting film                                                                            TerraSkin 340 lbs

Cliquez sur la photo pour agrandir
Cliquez sur la photo pour agrandir

 

 

Accumulation de cire

Cliquez sur la photo pour agrandir
Cliquez sur la photo pour agrandir

 

 

 

Le papier reste marqué par les coups de crayons. À certains endroits la mine a même brisé le papier (cercles rouges). 

Coloursoft de Derwent

 

Ma technique habituelle sur le papier 150 lbs

J'ai apposé 4 couches, mais non sans difficulté. L'application par petits cercles est à oublier, car ils restent apparents. La couleur C030 (Lemon Yellow) n'accrochait pas du tout, ni sur le papier ni sur l'autre couleur. Donc impossible de mélanger correctement les couleurs.  C'est la première fois que cela m'arrive avec ces crayons. J'ai donc tendance à croire que c'est à cause du support...  

 

Sur le papier 340 lbs

J'ai réussi à mettre 5 couches, mais encore une fois les petits cercles restent apparents, j'ai donc du changer pour les traits. Cela n'a quand même pas donné un mélange de couleurs uniformes. Le jaune a mieux accroché, mais ce ne fut quand même pas aisé.

                            TerraSkin 150 lbs                                                                   Drafting film                                                             TerraSkin 340 lbs

Technique d'application sans pression sur le papier 150 lbs 

10 couches ont été appliquées. La mine a marqué le papier, malgré que je n'ai pas mis de pression. Peut-être que la mine était encore trop pointue... Les coups de crayons sont toujours apparents, il y a accumulation de cire et le mélange n'est pas uniforme.  Encore une fois l'application de la couleur C030 (Lemon Yellow) n'a pas accrochée facilement.  

 

Sur le papier 340 lbs

Application de 9 couches, mais avec difficulté car il y a accumulation de cire. Je n'arrive pas à expliquer pourquoi j'ai pu apposé moins de couches de couleurs qu'avec le papier 150 lbs. En principe j'aurai du pouvoir en mettre plus, puisque ce papier est plus épais... Mystère ! Pour le reste les constats sont les même que pour le papier 150 lbs.

 

 

                            TerraSkin 150 lbs                                                                   Drafting film                                                                     TerraSkin 340 lbs

Cliquez sur la photo pour agrandir
Cliquez sur la photo pour agrandir

 

 

Accumulation de cire sur le papier 150 lbs

Cliquez sur la photo pour agrandir
Cliquez sur la photo pour agrandir

 

 

Le papier (150 lbs) reste marqué par les coups de crayons.

Forte pression avec une couleur sur le papier 150 lbs

Sans surprise, la forte pression a marqué le papier. Par contre j'ai été surprise de constater que les pigments n'accrochaient pas sur la surface (il s'agit de la couleur C120 Red). Il y a accumulation de cire et la couleur est pâle et n'est pas uniforme. Je ne comprend vraiment pas le phénomène des couleurs qui n'accrochent pas sur le papier.  Bizarre !

 

Sur le papier 340 lbs

La couleur accroche un peu plus, mais ce n'est pas encore le Klondike !  La couleur est pâlotte.  Pour le reste, les constats sont le mêmes que pour le papier 150 lbs. 

                            TerraSkin 150 lbs                                                                   Drafting film                                                                     TerraSkin 340 lbs

Polychromos de Faber Castell

 

Ma technique habituelle sur le papier 150 lbs

J'ai appliqué 5 couches de peine et de misère. Le mélange est difficile, pour ne pas dire impossible. Les coups de crayons sont apparents. À la première application le crayon, qui n'était pas très pointu, a non seulement marqué le papier, mais il l'a percé.  Pourtant je n'appuyais pas sur le crayon. 

 

Sur le papier 340 lbs

Application de 7 couches, la dernière étant très difficile. Encore une fois mélange non uniforme, coups de crayons apparents, accumulation de pigments.

                            TerraSkin 150 lbs                                                                   Drafting film                                                                     TerraSkin 340 lbs

Technique d'application sans pression sur le papier 150 lbs 

Application de 9 couches. Le papier est toujours aussi facile à marquer, même en prenant attention et en utilisant une mine ronde. Le Polychromos étant des crayons assez durs, ils marquent le papier encore plus facilement que les Prismacolor et les Coloursoft. Le mélange n'est pas uniforme et les coups de crayons sont apparents, mais c'est tout de même mieux qu'avec les crayons Prismacolor et Coloursoft. 

 

Sur le papier 340 lbs

J'ai mit 10 couches, mais la dernière a été difficile à appliquer.  Les coups de crayons sont moins apparents. Le mélange n'est pas uniforme mais jusqu'à présent c'est le mieux réussi. Les mines pointues sont à éviter, car même si ce papier est plus épais, il demeure fragile et se marque très facilement.

                            TerraSkin 150 lbs                                                                   Drafting film                                                                     TerraSkin 340 lbs

Forte pression avec une couleur sur le papier 150 lbs

Contrairement aux autres essais, ici j'ai utilisé une mine pointue pour montrer que le papier reste marqué.  

 

Sur le papier 340 lbs

Toujours le même constat: le papier se marque facilement, il faut éviter les mines pointues et impossible de faire disparaître les coups de crayons. La couler est restée belle et éclatante.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Cliquez sur la photo pour agrandir

 

 

 

Papier 150 lbs: on voit les marques de crayons sur la papier. 

                            TerraSkin 150 lbs                                                                   Drafting film                                                                     TerraSkin 340 lbs

Pablo de Caran d'Ache

 

Ma technique habituelle sur le papier 150 lbs et 340 lbs

4 couches ont pu être appliquées sur le papier 150 lbs, mais ce fut loin d'être facile. Dès que j'ai commencé à appliquer une pression pour mélanger les couleur, ce fut très difficile. C'est comme si j'en était rendue à la 10e couche ! Et là aussi le papier reste marqué, mine pointue à éviter, mélange des couleurs non uniformes. La seule différence pour le papier 340 lbs est que j'ai pu appliqué 5 couches. 

 

                            TerraSkin 150 lbs                                                                   Drafting film                                                                     TerraSkin 340 lbs

Technique d'application sans pression sur le papier 150 lbs et 340 lbs

Application difficile de 5 couches sur le papier 150 lbs et de 7 couches sur le papier 340 lbs. Les coups de crayons sont apparents, le papier est toujours aussi fragile et se marque même avec une mine ronde et le mélange est inégal. Donc rien de nouveau !

 

                            TerraSkin 150 lbs                                                                   Drafting film                                                                     TerraSkin 340 lbs

Forte pression avec une couleur sur le papier 150 lbs et 340 lbs

Peu importe le papier, le constat est le même: coups de crayons apparents, papier qui se marque facilement, couleur pâlotte.  

                            TerraSkin 150 lbs                                                                   Drafting film                                                                     TerraSkin 340 lbs

Conclusion

  

Dès que j'ai apposé la mine sur ce papier et que j'ai commencé à dessiner, j'ai su immédiatement qu'il ne remplacerait jamais le drafting film. Trop fragile il se prête mal à ma technique où j'applique une pression sur mes crayons. D'ailleurs, même sans pression il a tendance à se marquer.  

 

Papier extrêmement fragile, le simple fait de le manipuler peut le marquer, et pour le dessin cela ne pardonne pas ! Il n'y a rien de plus désagréable que de découvrir une marque indésirable qu'il est plus souvent qu'autrement impossible à éliminer. Les grandes feuilles du papier 340 lbs doivent être manipulées souvent, et à chaque manipulation il y risque de marquer le papier. Après vérification de la feuille que j'ai achetée j'y ai trouvé plusieurs marques plus ou moins profondes.  

Cliquez sur la photo pour agrandir
Cliquez sur la photo pour agrandir

 

 

Marque qui était sur le papier avant le dessin.  

 

 

 

 

 

On voit, à l'envers du papier 150 lbs, les marques faites par les dessins. Et tous n'ont pas été faits avec pression sur les crayons.

 

Par contre le papier 340 lbs étant plus épais, on n'y retrouve pas ce genres de marques.

Papier 150 lbs

Peu importe la technique ou le papier, les mélanges uniformes sont difficiles, les coups de crayons sont quasi impossibles à faire disparaître.  Je crois que le mieux pour ce papier demeure l'application de la couleur pure, sans mélange et sans pression.

 

Et pour éviter les coups de crayons trop apparents, il faudra de la pratique et beaucoup de doigté. En ce qui me concerne je crois que j'ai la main trop lourde, car quelque soit la façon dont j'aborde ce papier, je le marque presque toujours. Que j'utilise des crayons tendres ou durs, avec ou sans mine pointue, je fini par marquer le papier. 

 

Ce papier est donc à proscrire pour moi. Je vais devoir trouver un ou une artiste-peintre qui aime ce papier, car j'ai une tablette complète à donner !  

 

Papier 340 lbs

De toutes les marques de crayons essayées les plus beaux mélanges ont été obtenus avec les Polychromos avec la technique sans pression sur le papier 340 lbs. Il semble ce que soit là la combinaison idéale pour avoir de bons résultats avec ce papier. Mais gare aux mines pointues !  À vrai dire : gare aux mines tout court !  Il faut juste trouver la bonne façon d'appliquer la couleur sans marquer le papier...

 

Les plus belles couleurs sont : Prismacolor sans mélange, avec une forte pression mais malheureusement il y a alors accumulation de cire et les Polychromos sans mélange avec forte pression, en autant qu'on fasse attention à la façon d'appliquer la couleur pour ne pas marquer le papier.  Le mélange sans pression n'est pas mal non plus...

 

Quant aux Pablo et Coloursolft j'ai l'impression qu'ils ne sont peut-être pas adaptés à ce support. Les couleurs ont souvent de la difficulté à accrocher sur le papier.  

 

 

Finalement ce papier n'est pas pour moi. Lors de mes recherches sur le sujet, j'ai lu un commentaire suivant d'une anglophone: "Je n'arrive pas à décider si j'aime ou si je déteste le papier TerraSkin".  J'avais trouvé sa remarque quelque peu bizarre. Maintenant je comprends.

 

Mais moi, par contre, j'ai décidé: je n'aime pas du tout !  Le TerraSkin n'est vraiment pas adapté à ma façon de dessiner. Selon moi il n'est pas adapté au crayon de couleur, mais ce test n'a rien de scientifique. À mon avis ce papier est mieux adapté pour les médiums mouillés ou humides.

 

Ce papier n'est pas pour moi, mais peut-être que d'autres auront de meilleurs résultats selon leur façon de faire. Faites vos propres essais. Peut-être que pour vous ce sera différent. Qui sait ?

 

Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Hélène Leclerc (lundi, 10 octobre 2016 21:20)

    Merci pour ces tests. J'ai été tenté d'essayer ce papier, je crois que je vais m'abstenir.
    Merci encore d'avoir partager cette expérience.

  • #2

    Manon (lundi, 10 octobre 2016 21:27)

    Bonsoir Hélène,

    Hé bien, moi je n'ai pas apprécié ce type de papier, mais cela peut être différent pour d'autres. Si vous avez l'occasion de l'essayer, faites-le : rien de mieux que de constater par soi-même! Cependant n'achetez pas de tablette qui est trop chère pour faire un essai. Une grande feuille épaisse c'est mieux.

    Merci pour le commentaire.

  • #3

    Helene (mardi, 11 octobre 2016 08:18)

    Merci beaucoup pour ton beau travail sur ce papier. Je croyais que c'était moi qui avait complètement gâché la feuille que j'avais essayé. Merci.

  • #4

    Manon (mardi, 11 octobre 2016 17:34)

    Merci Hélène, je me sens moins seule avec mes difficultés sur ce papier !

  • #5

    Marcyan (mercredi, 19 octobre 2016 08:51)

    Bonjour Manon,
    J'avance doucement avec les crayons de couleurs et j'ai bien pris soin de tout lire. Je te remercie pour les tests que tu nous communique.


  • #6

    Manon (mercredi, 19 octobre 2016 19:07)

    Merci Marcyan pour ton commentaire. Heureuse de voir que je puisse t'aider.

  • #7

    Nathalie (jeudi, 18 mai 2017 13:46)

    Bonjour Manon,
    J'ai découvert ce papier hier via Internet par une artiste qui l'utilise. J'ai très envie de l'essayer mais pour le moment aucune piste en France. Où te trouves-tu, et où l'as tu acheté ? Merci pour ta réponse

  • #8

    Manon (jeudi, 18 mai 2017 19:01)

    Bonsoir Nathalie.

    J'ai acheté le Terra Skin chez Currys (au Canada). Malheureusement je n'ai aucune idée s'il est disponible en France.

    Tu peux peut-être t'informer dans les magasins de matériel d'art?

    Bonne chance.