Banc d'essai : papier Tiziano de Fabriano   - 2 -

Pas facile de trouver du temps pour dessiner !  Qui plus est, j'ai choisi un format plutôt grand pour faire ce test: 10x16 pouces ou 24x40 cm.  Si j'avais prit le temps de réfléchir un peu du fait qu'il s'agissait d'un papier à grain, j'aurais choisi un format plus petit !

 

Mais bon, il est trop tard maintenant que le dessin est commencer.  Autant continuer. Donc voici la suite de ce banc d'essai.  

 

Le fond est terminé.  J'ai utilisé les Prismacolor avec ma technique habituelle. Il m'a fallu 15 couches pour bien saturer le papier.  Oui 15 !  J'ai bien failli perdre patience.  À la 12j'ai sérieusement pensé à utiliser le crayon blender...  Mais désirant avoir un bon test, j'ai finalement continué à appliquer des couches de couleur.

 

Mon feeling:  

- Outre le fait que ça prend de la patience pour dessiner sur du papier à grain, un avantage certain est la possibilité de faire de beaux mélanges avec plusieurs couleurs.  J'ai appliquer 15 couches, mais je crois qu'il aurait été probablement possible d'en appliquer plus si j'avais eu la main moins lourde.  Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais tendance à peser plus fort sur mon crayon.  Disons que la pression moyenne était loin de l'être !

 

- Une petite difficulté pour moi avec ce papier (qui serait sans doute vrai pour tout autre papier à grain) est de réussir à avoir une ligne nette et franche. Probablement que la difficulté s'atténue au fur et à mesure qu'on acquiert de l'expérience avec ce type de papier.

 

Quoi qu'il en soit, ce n'est pas trop désagréable de dessiner sur ce papier.

 

  • Les Prismacolor s'appliquent facilement, mais s'usent rapidement.  Ce qui n'est pas une surprise.
  • Les couleurs se mélangent bien.
  • Le papier ne gondole pas trop sous la pression.  
  • La saturation complète n'est pas facile: il faut exercer une bonne pression lors de la dernière couche afin de bien combler les creux du papier.

Cliquer sur la photo pour agrandir

J'ai commencé à dessiner le triangle avec les Coloursoft de Derwent.  Puisqu'il s'agit de crayons gras et tendres, je m'attends à des résultats similaires aux Prismacolors.

 

À suivre...

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Hélène Leclerc (dimanche, 20 novembre 2016 20:45)

    Bonsoir Manon.
    J'admire votre patience. Quinze couches, faut le faire . Le résultat en valait la peine.
    Félicitations!
    Hélène

  • #2

    Manon (dimanche, 20 novembre 2016 22:05)

    Bonsoir Hélène,

    Merci. Disons que ce ne fut pas facile au niveau patience. Je suis plus habituée à un dizaine de couches avec mon papier habituel.

    Bonne fin de soirée.

  • #3

    Bo (vendredi, 30 décembre 2016 12:08)

    Bonjour Manon,
    Je suis tombée son ton blog en cherchant des renseignements sur le drafting film. Et puis je regarde tout et du coup ça me chatouille de tester les prismas. Franchement galère à trouver... . Et surtout les divers recherches que j'ai pu faire sur ces crayons à la cire, parlent d'une remonter de cire, formant une film laiteux sur le dessin. Comme ce sont tes crayons chouchous, j'aimerais savoir si tu as rencontré ces soucis sur tes œuvres ? On parle parfois de bloquer le processus à l'aide de fixatif. Suis pas fan du fixatif sur les pastels car il te ruine les nuances, mais jamais testé sur les crayons de couleur..... Ado, j'ai eu des Carans que j'aimais beaucoup. J'ai repris le dessin il y a un an avec une petite boite de Fabers ( c'est pas donné ...) J'aime les crayons bien gras et vibrants, même si les détails ne doivent pas être évidents. Les prismas semblent aller dans ce sens. Mais avant d'acheter un coffret, j'aimerais te lire au sujet de ce fameux film laiteux ...
    Merci

  • #4

    Manon (samedi, 31 décembre 2016 17:04)

    Bonjour Bo,

    Tous les crayons de couleur à base de cire sont susceptibles de faire du wax bloom (voile laiteux de cire qui remonte à la surface). Le wax bloom apparaît surtout lorsqu'il y a plusieurs couches de couleur et aussi surtout si l'application a été faite avec une bonne pression sur les crayons. Il paraît que lorsque qu'il y a apposition sans pression qu'il n'y a pas de wax bloom...

    Et oui, je rencontre ce problème presque à tous les dessins que je fait avec les Prismacolor, mais aussi avec les Coloursoft de Derwent. Mais ce n'est pas un problème qui est très grave: il suffit de l'essuyer délicatement avec une chiffon ou un papier mouchoir quand il apparaît.

    Il n'est pas obligatoire de mettre un fixatif, mais il est vrai que cela permet de contrôler le wax bloom. Lorsqu'il y a un fixatif après avoir essuyé le wax bloom, il n'apparaît plus. Sans fixatif, il faut alors essuyer régulièrement le dessin... Et si le dessin est encadré, il faut aussi nettoyer la vitre.

    Personnellement je fonctionne de la façon suivante: lorsque je termine un dessin j'attends 2 semaines pour voir si il y aura du wax bloom. Si oui, j'essuie et ensuite j'appose un vernis acrylique en aérosol, résistant aux UV. Jusqu'à présent je n'ai jamais remarqué de différence de couleur. Mais peut-être cela dépend des marques. Je te suggère de voir les articles que j'ai fait sur les vernis que j'ai essayé. D'ailleurs j'ai un test en cours à ce sujet.

    De toute manière je mets toujours un vernis, même sans apparition de wax bloom.

    Si tu aimes les crayons gras, il y a de fortes chances que tu aimes les Prismacolors. Pour le wax bloom, et bien ça dépendra de la technique que tu utiliseras. À toi de voir si tu considère que cela risque d'être problématique pour toi.

    On m'a déjà dit que les Luminance de Caran d'Ache sont gras et ressemble un peu aux Prismacolor pour le feeling. Ils sont à base d'huile et non de cire, donc pas de wax bloom à l'horizon. Mais je ne les ai jamais essayés: trop difficiles à trouver par ici.

    Bonne chance dans ton choix!